Les 7 péchés capitaux des banques

Désendetter les banques

Le recours excessif des banques à l'emprunt, et en particulier à des sources de financement de court terme, tend à générer des risques systémiques importants. D'où la nécessité de limiter leur capacité d'endettement.

Taxer les sources de financement instables

Une première mesure simple et efficace - proposée notamment par le Fonds Monétaire International - consiste à taxer les sources de financement instables des banques (telles que les opérations de pension livréeOpération de pension
La pension est l'opération par laquelle une personne morale (une banque, un fonds commun de placement, etc.) cède en pleine propriété à une autre personne morale - moyennant un prix convenu - des titres financiers et par laquelle le cédant et le cessionnaire s'engagent respectivement et irrévocablement, le premier à reprendre les titres, le second à les rétrocéder, pour un prix et à une date convenus.
, les dettes à court terme, etc.), afin de les inciter à privilégier des sources de financement de long terme telles que les dépôts d'épargne.

Imposer un ratio de levier

Une deuxième mesure consiste à imposer aux banques un ratio de levierRatio de levier
Ratio correspondant au rapport entre le total des actifs et les capitaux propres de la banque (Total actifs / Capital Tier 1).
contraignant. Fixé à un niveau adéquat, ce type d'instrument de régulation permet en effet de limiter la part des actifsActif
Investissement (matériel ou immatériel) fait en vue de réaliser un bénéfice. De manière générale, les actifs d'une banque sont les prêts (que la banques à octroyés aux particuliers, aux entreprises), les créances bancaires (prêts octroyés aux autres banques) et le portefeuille financier (actions, titres émis par d'autres sociétés et acheté par la banque).
(actions, obligations, instruments dérivésProduit dérivé
Instrument financier utilisé à l'origine pour protéger les investisseurs contre des variations inattendues de taux d'intérêt, de taux de change, de cours d'une action, du prix des matières premières, ou encore du risque de défaut de paiement d'un crédit. Concrètement, acheter un produit dérivé donne le droit (avec les options) ou l'obligation (avec les futures) d'acheter ou de vendre un actif dit sous-jacent (action, devise, pétrole etc.) à une date ultérieure, mais à un prix fixé aujourd'hui.

[Cliquez pour lire la suite]
, prêts etc.) de la banque qui est financée par de la dette. Par exemple, en contraignant les plus grandes banques européennes (telles que Deutsche Bank, BNP Paribas, ING, ou Société Générale) à atteindre un ratio de levierRatio de levier
Ratio correspondant au rapport entre le total des actifs et les capitaux propres de la banque (Total actifs / Capital Tier 1).
de 15, ces dernières - qui ont actuellement un ratio égal ou supérieur à 25 - seraient obligées de réduire au moins de 40% la proportion de leurs actifsActif
Investissement (matériel ou immatériel) fait en vue de réaliser un bénéfice. De manière générale, les actifs d'une banque sont les prêts (que la banques à octroyés aux particuliers, aux entreprises), les créances bancaires (prêts octroyés aux autres banques) et le portefeuille financier (actions, titres émis par d'autres sociétés et acheté par la banque).
financés par de la dette. Pour y parvenir, ces dernières devraient soit augmenter substantiellement la part de leurs actifsActif
Investissement (matériel ou immatériel) fait en vue de réaliser un bénéfice. De manière générale, les actifs d'une banque sont les prêts (que la banques à octroyés aux particuliers, aux entreprises), les créances bancaires (prêts octroyés aux autres banques) et le portefeuille financier (actions, titres émis par d'autres sociétés et acheté par la banque).
financés par les apporteurs de capitaux (c'est-à-dire les actionnaires), soit procéder à une réduction de la taille de leur bilan, en accélérant la cession de leurs titres toxiques.