Les 7 péchés capitaux des banques

Glossaire

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

  • Marchés « de gré à gré »
    Marchés financiers non organisés (principalement de produits dérivés) dans lesquels il n'existe ni chambre de compensation ni règles contraignantes pour encadrer les échanges. Autrement dit, les conditions sont laissées à la libre négociation des investisseurs entre eux.
  • Marché interbancaire
    Marché réservé aux banques pour échanger entre elles des actifs financiers et emprunter/prêter à court terme. C'est également sur le marché interbancaire que la Banque centrale européenne (BCE) intervient pour apporter ou reprendre des liquidités (gestion de la masse monétaire pour contrôler l'inflation).
  • Marché monétaire
    Marché du court terme où les banques, les compagnies d'assurance, les entreprises et les Etats (via les banques centrales et les Trésor publics) prêtent et empruntent des fonds en fonction de leur besoin. Les principaux supports sont les certificats de dépôt, les bons du Trésor, les billets de trésorerie, les prêts interbancaires en "blanc", les pensions livrées, les repos, etc.
  • Marché obligataire
    Marché de prêts/emprunts de capitaux à moyen et à long terme dont le support est constitué par les obligations. Pour rappel, les obligations représentent des parts d'emprunts émis par les entreprises ou les Etats.